Xynlya


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Persan, dit le Sable Bleu

Aller en bas 
AuteurMessage
Persan
Habitant de Xynlya
Habitant de Xynlya
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 16/01/2010

Feuille de personnage
Points de Vie:
20/20  (20/20)
Equipement:
Points de Timma:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Persan, dit le Sable Bleu   Sam 16 Jan - 18:25

Nom : Avec le temps, il arrive d'oublier...
Prénom : Persan
Surnom : Sable Bleu

Race : Humain

Classe : Lobotomiste

Description physique :
Assez grand (1 mètre 80, environ), Persan est un homme à mi-chemin entre la vingtaine et la trentaine. aux cheveux foncés, qui font contraste à ses yeux très clairs. Il porte généralement une tenue typique des nomades du désert. Il a tendance à recouvrir sa tête avec deux longs foulards, un bleu, couleur de son Timma, et un rouge, couleur du sang. Il porte une cicatrice sous l'œil gauche et plusieurs sur la totalité de son corps. Sur son dos, un grand tatouage abstrait d'un bleu intense reste dissimulé de tout le monde. C'est le résultat d'un pacte particulier qu'il fit avec le désert...

Description psychique :
Persan est un homme au caractère très paradoxale. À la fois solitaire et social, au cœur bon et mesquin, à l'esprit réfléchi et instinctif. La mort de ses parents à son plus jeune âge lui donna un regard très négatif de la vie. Au plus profond de lui, il est mal et dépressif. Le fait de vivre au jour le jour, sans la moindre préoccupation lui permet de ne pas penser à son passé (ni même à son avenir !). Il est très social et sympathise rapidement avec les gens. Pourtant, il préfère rester seul et vivre en solitude. Le désert était l'habitation rêvée pour un homme comme lui. Quant à son alignement, il n'est ni bon, ni mauvais, comme la plupart des gens de ce monde. Être comme les autres l'a souvent déplu. Se sentir unique a toujours été son plus grand souhait...

Histoire :

Citation :
La Mer de Sable... Jamais je n'oublierai l'orphelinat dans lequel j'ai grandi. L'établissement doit son nom au chef de notre village. J'ai toujours dit qu'il avait une âme de poète. Selon lui, nous sommes tous des grains de sable dans l'immensité du monde. Mais parfois, il arrive qu'un pauvre grain, par un coup de vent, sois séparer de ses parents. Mais il restera toujours parmi d'autres grains de sable, comme lui. Qui que nous soyons et quoi que nous fassions, nous ne serons jamais seul. Je n'ai jamais connu les miens, de parents. D'après Roselia, la directrice de l'orphelinat, elle m'aurait trouvé devant sa porte le 2ème de la foudre. Un mois maudit, dit-on. Tu désire savoir pourquoi j'écris ma vie dans cette lettre ? Parce que c'est la meilleur façon pour vivre éternellement. Rester dans les souvenirs des autres, à jamais. Pour l'instant, je ne suis qu'un grain de sable parmi tant d'autres. Mais un jour je passerai au stade supérieur. Je serai cette roche que tout le monde aura croisé. Dans cette mer de sable, il faut être ambition et continuer à avancer malgré les obstacles, si nous voulons être quelqu'un...

Je vais te raconter une histoire. La mienne. Celle d'un orphelin qui ne cessait de pleurer. Bien que mon village était de grande taille, par rapport aux autres, les orphelins étaient rares, heureusement. En dix ans, je n'en vis d'enfants arriver et se faire adopter. Le plus long dont je me souvienne resta cinq ans. Moi pas. Mon jour de naissance était maudit. Et ça, je n'arrivais pas à le digérer. Et voilà qu'un jour, notre maire, que tout le monde considérait comme chef grâce à son immense sagesse, me raconta l'histoire du nom de l'orphelinat. Je n'était pas seul. Je n'était simplement pas encore habitué à se changement de place. Je repris courage. Je ne remercierai jamais assez ce vieil homme. Grâce à lui, je me sentais renaître.

J'eut donc décidé de m'inscrire à l'académie de lobotomie de la ville la plus proche. Et cette ville, j'avais de la chance, était Xord, la capitale de la lobotomie. Roselia m'offrit de l'argent, avant mon départ. Elle disait que j'avais été un bon garçon, dans ces quinze ans passés à l'orphelinat. J'aidais les nouveaux, nettoyais les chambres des partants et aidais dans les tâches ménagères, sans broncher. Xord est une ville magnifique. J'habitais un appartement très en hauteur. Je m'amusais à aller à l'académie en me baladant sur les façades ! Qui l'aurait cru que tous ces petits exercices m'auraient conféré une grande agilité !
Au début, j'étais considéré comme un intrus. Sans parents et sans un sou de façon permanente. Je devais travailler à la taverne la plus proche de l'académie pour me permettre de quoi continuer mes études. Cependant, quelques semaines plus tard, les autres apprentis me considéraient comme un pair. J'ignore comment, j'avais assez sympathiser auprès de tous pour me mériter leur amitié.
Au fil des années, j'acquerit de bonnes capacités en lobotomie. J'avais vingt-deux ans quand je sortis de l'académie. Je connaissais les bases. J'avais les livres nécessaires. Je pouvais m'entraîner tout seul.

Pourtant... Je n'aimais pas cette vie. Je faillis rejoindre l'armée comme les autres apprentis, quand je décidai de partir. J'étais un grain de sable comme les autres. Je n'aimais pas ça. Il me restait tout juste assez d'argent pour m'acheter un sabre modeste. Les dagues de l'académie me semblaient insuffisante. Je voulais sillonner le monde. C'était la seule solution pour que je devienne quelqu'un. Et il me fallait un endroit où vivre seul, sans être dérangé par rien au monde. Et cette place était... le désert.

Alors que j'écris ces lignes, je suis sur le point d'y arriver. Peu plus d'une année passa depuis que j'ai quitté Xord. J'ai pris mon temps. Quant à l'or, je l'obtenais en pillant tout ce que je croisais. Des marchands les plus sages aux brigands les plus barbares. Je vais entrer dans cette mer de sables. Je la traverserai de long en large. Je ne sais si maintenant que toi tu lis cette lettre ce que je suis devenu. Je suppose que la réponse se trouve dans l'expression que tu auras en lisant mon nom. J'espère que tu auras appris une leçon en lisant ceci. Qui que tu seras, quoi que tu feras, tu ne seras jamais seul ; tu seras toujours un grain de sables parmi tant d'autres. Ce sera simplement un coup de vent qui t'auras désorienté. Il te suffit de t'y habituer. Ou de te battre pour changer les choses. Comme moi, je l'ai fait.

Persan, le Sable Bleu

Arme de départ : Sabre + 4 Dagues simples

Armure de départ : - - -

Sorts de départ : Lobotomie cérébrale simple + Télépathie

Caractéristiques :

- Agilité
: 30
- Force : 20
- Dextérité : 25
- Endurance : 15
- Constitution : 20
- Timma : 30
- Capacité magique : 35
Revenir en haut Aller en bas
 
Persan, dit le Sable Bleu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le "Carré Bleu"
» Plus caniche ou plus bichon ?
» [Orks] Des orks tous bleu. Waaaght! Du Big Boss l'min bleu.
» Les rouge vs les bleu :Un jeune est assassiné à Montréal.
» SPA l'étang bleu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Xynlya :: En second lieu :: Fiches de personnages-
Sauter vers: